Optimiser son temps avec le pomodoro

Publié par Jérémy le

Certains sujets d’optimisations des performances et du temps sont particulièrement intéressants. C’est exactement ce que j’ai ressenti lorsque j’ai découvert comment optimiser son temps avec le Pomodoro.

Il faut être honnête, j’ai trouvé le nom sympa, donc j’ai regardé ce dont il s’agissait, mais je ne suis pas tombé dessus par hasard. Comme beaucoup d’entre vous, je dois concilier plusieurs tâches importantes au cours de ma journée. J’ai des activités qui sont importantes à mes yeux et sur lesquelles je veux pouvoir avancer régulièrement.

Concilier et optimiser plusieurs activités avec le pomodoro

Par exemple, j’ai un travail salarié qui m’occupe la plupart de mes journées, au final, il reste peu de temps pour moi et pour mes autres activités. Pour en citer quelques-unes, j’ai le blog (trouver des idées d’articles, rédiger, faire les visuels et la mise en pages, maintenir le site…), mais je suis aussi rédacteur web (je rédige des articles ou slogans pour l’e-commerce et d’autres blogs) et j’écris aussi de la fiction (si tu veux retrouver mes histoires, tout est disponible sur ce site https://jeremy-haim.systeme.io/accueil).

Voilà pour mon travail, je n’essaie pas d’optimiser le temps que j’accorde à ma vie de famille ou mes loisirs.

Pour arriver à avancer sur de nombreux sujets et ne pas prendre plusieurs semaines de retard, il fallait que je m’organise. J’ai cherché des méthodes de classements, des routines et d’autres techniques plus ou moins efficaces. Celle qui a le meilleur effet sur moi est le pomodoro. Je l’utilise très régulièrement et j’y ai vu une augmentation de mon efficacité que je n’aurai jamais pensé obtenir.

efficacité pomodoro

Qu’est-ce que le pomodoro ?

Le nom provient de la situation dans laquelle cette méthode fut inventée.

Lorsqu’il était étudiant, l’italien Francesco Cirillo a cherché à améliorer son efficacité de travail. Submergé par de nombreuses tâches à priori colossales, il lui fallait s’organiser pour en venir à bout. Il disposait d’un minuteur mécanique en forme de tomate qu’il utilisait pour faire cuire ses œufs ou ses pâtes.

Il eut un jour l’idée d’enchainer plusieurs sessions de travail limitées dans le temps, et de prendre une petite pause entre chaque.

En italien, pomodoro signifie « tomate ».

Le principe du pomodoro

Optimiser son temps avec le pomodoro est très simple.

Il faut commencer par lister les tâches à faire. S’il s’agit d’une seule tâche, découpe -là en parties plus petites, ça te permettra aussi d’avoir plusieurs petits objectifs à atteindre, ce qui est très bon pour l’autosatisfaction, car tu auras l’impression d’avancer.

Ensuite, il te faut une manière de te chronométrer. Tu peux reprendre le minuteur de cuisine, mais sinon, tu as les applications sur téléphone (attention, car le téléphone risque fortement de te distraire). Lorsque je suis sur un ordinateur, j’utilise ce site (https://pomodoro-tracker.com/?lang=fr) et si je travaille sur papier (ou loin d’un ordi) je prends mon minuteur d’interval training Gymboss (https://amzn.to/35EWEvV) qui convient parfaitement pour le pomodoro, mais surtout, est extrêmement pratique pour l’entrainement. Je ferai un article sur son utilité et son utilisation tellement j’en suis satisfait.

Le fonctionnement d’un pomodoro

Comme il s’agit d’un protocole, les durées de chaque étape sont bien définies. Ceci dit, tu peux tout à fait les adapter à ta propre situation. Veille tout de même à conserver un certain équilibre entre les phases de travail et de repos.

Voici un pomodoro classique :

  • 25 minutes de travail à 100 % de concentration
  • 5 minutes de repos

Il faut enchainer 4 pomodori (pluriel de pomodoro) et prendre une pause longue. En général, cette pause dure 15-20 minutes, pour ma part, je prends 30 minutes lors desquelles je lis, je consulte mes mails ou je prépare à manger, le tut avec un petit café.

J’évite au maximum les activités trop excitantes ou trop exposées à un écran, exit donc les films/série ou les jeux vidéo, l’idée est de pouvoir se replonger dans d’autres pomodori pour poursuivre la journée de travail.

Avec cette méthode, j’ai donc une session de 2 h 30 qui s’organise d’elle-même.

pomodoro optimisation temps

Pourquoi le pomodoro, ça marche ?

Plusieurs facteurs psychologiques interviennent dans l’efficacité du pomodoro.

Atteindre de petits objectifs

L’élément le plus efficace est sans doute les petits objectifs que l’on se fixe. Dans mon cas, je déteste travailler plusieurs heures sur un seul et unique projet. Comme mon activité m’amène à toujours avoir trois ou quatre choses sur le feu, je passe de l’une à l’autre à chaque pomodoro.

Temps de concentration

Le cerveau ne peut pas se focaliser sur un point et fournir toute sa performance sur une très longue durée. Si tu fais quelques recherches, tu verras que pour la plupart des gens, le temps maximum est d’une heure environ. Il faut ensuite s’aérer la tête avant de reprendre le travail.

Spoiler alerte : oui, notre façon de travailler en entreprise est complètement débile et ne tient pas compte du fonctionnement d’un être humain.

Constater l’avancement

Après quelques essais, il devient plus simple de découper un projet en plein de sous-parties pour les faire correspondre avec un pomodoro. Comme mon activité principale est d’écrire pour des blogs ou sur mes textes de fiction, je fixe un objectif à 500 mots pour chaque période.

Bien entendu, il arrive de ne pas atteindre ce que l’on s’est fixé. Peut-être que tu as eu le livreur de colissimo qui a sonné (comment ça ils ne sonnent jamais ?!), ou que tu t’es rendu compte qu’il fallait faire des recherches plus poussées sur un point particulier, ou encore un appel de la banque. Peu importe, l’important c’est de pouvoir te concentrer à 100 %.

En cas d’interruption de longue durée, tu peux recommencer un nouveau pomodoro pour optimiser ton temps.

Des pauses prévues

Ici, je parle d’un aspect qui me plait, sans savoir si ce sera la même chose pour tout le monde.

Savoir que des pauses sont prévues, avec une heure déterminée, m’aide à mieux « supporter » les phases de travail. J’ai beaucoup de mal à me lancer corps et âme dans un job sans trop savoir quand m’arrêter. Je sais que des gens travaillent « au feeling », moi, je n’y arrive pas.

Les mini pauses sont d’une importance capitale pour maintenir la concentration sur les 25 minutes.

Pour respecter ça, évite d’avoir ton téléphone qui vibre constamment à côté de toi (mets le mode avion par exemple). Essaie d’avoir un environnement de travail qui limite les distractions.

travail pomodoro

Mon avis sur le pomodoro

Je vais partager mon expérience sur cette méthode.

Tu l’auras compris en lisant l’article, je suis conquis par le pomodoro pour optimiser mon temps de travail et mon efficacité.

Pour l’organisation et se créer des sessions de travail, c’est la meilleure méthode que j’ai pu essayer. Elle est simple à mettre en place avec les outils comme site https://pomodoro-tracker.com/?lang=fr ou le gymboss que j’utilise pour mes entrainements (https://amzn.to/35EWEvV), qu’il s’agisse de musculation classique, d’entrainements aux élastiques, ou de HIIT.

N’hésite pas à modifier les durées des sessions de travail et de pause pour t’adapter à ce que tu trouves le plus efficace pour toi.

Il existe bien évidemment plusieurs méthodes pour accroitre son efficacité ou optimiser son temps de travail. Il s’agira à chacun de trouver celle qui lui correspond le mieux, mais je pense que le pomodoro peut convenir à la majorité d’entre vous. Ce sera, dans tous les cas, un premier pas dans l’optimisation.

Grâce à cette méthode, j’ai pu me concentrer pour garder le cap et terminer mon premier roman (https://jeremy-haim.systeme.io/les-exploites) et je peux faire progresser plusieurs tâches dans la même journée.

Je ressens moins de fatigue mentale après mon travail et je parviens à garder plus facilement la motivation pour m’y remettre.

En clair, que du bon pour moi. Essaie et partage ton ressenti sur le blog ou sur les réseaux sociaux.

Twitter : @posifitmind

Facebook : https://www.facebook.com/posifitmind/


0 commentaire

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez