La noradrénaline et le sport (moins de stress ?)

Publié par Jérémy le

noradrénaline sport adrénaline

Voilà encore un nom que l’on a déjà entendu sans savoir de quoi il s’agit, n’est-ce pas ? Voyons aussi les effet de la noradrénaline dans le sport.

La noradrénaline est une hormone, au même titre que les endorphines ou la dopamine dont j’ai parlé ces dernières semaines. Tu n’as pas lu les articles ? Ben, aller, hop hop hop, on rattrape son retard.

C’est quoi la noradrénaline ?

Le gros point à retenir sur la noradrénaline, c’est qu’elle a deux principes d’action. Elle peut agir comme une hormone (évident vu qu’on l’appelle l’hormone du stress), mais aussi comme un neurotransmetteur.

La noradrénaline est le terme utilisé (racine latine) pour la production naturelle. En général, lorsque l’on parle d’une version synthétisée pour le milieu médical, on parle de norépinéphrine (racine grecque).

On est au point sur les neurotransmetteurs ? Non ? Alors voilà :

Les neurotransmetteurs sont des molécules situées dans le cerveau et produites par les glandes surrénales puis acheminées jusqu’aux neurones. Elles permettent la transmission de message entre eux.

Lorsque le neurotransmetteur est sécrété, il vient au contact d’un récepteur sur un autre neurone et le message est ainsi transmis du neurone 1 vers le second. C’est un procédé essentiel dans le fonctionnement du cerveau et des organes.

Fonctionnement et effet

La noradrénaline est un message nerveux, c’est-à-dire qu’elle est sécrétée par les neurones du système nerveux central. On en trouve dans le Thalamus, la moelle épinière, le cervelet et le tronc de l’encéphale.

La noradrénaline : hormone du stress ?

Synthétisée à partir de la Tyrosine (acide aminé) dans les glandes surrénales. Elle permet la production d’adrénaline (que l’on a déjà vu), ce qui occasionne une meilleure concentration.

noradrénaline hormone stress sport

Tout devient plus clair autour de toi et tes sens sont en éveil. Elle a permis à l’homme de gouverner la planète en lui conférant des capacités de réaction hors norme. L’augmentation du flux sanguin en même temps que ton attention et tes facultés de réaction te permet de te sortir d’un mauvais pas, de faire des choix ultras rapides pour ta survie et de fuir efficacement lorsque cela est nécessaire.

Les autres effets de la noradrénaline

Pour ajouter à ce que l’on a vu juste au-dessus, la noradrénaline provoque de multiples effets sur le corps. Sa concentration provoque une plus grande réactivité des pupilles à la contraction ou la dilatation. Tu seras donc plus vigilant dans ton environnement, en plein jour ou de nuit.

Elle permet aussi de mobiliser plus efficace le glucose sanguin (et en relâche une plus grande partie aussi). On voit tout de suite l’importance de ce phénomène dans un cadre de survie, mais c’est aussi un effet intéressant de la noradrénaline dans le sport. L’augmentation du glucose sanguin et sa meilleure exploitation sont une grande source d’énergie pour atteindre ton objectif.

Comme je l’ai dit plus haut, le flux sanguin sera aussi boosté. Tes muscles seront mieux approvisionnés en oxygène. L’oxygène plus le glucose sont une garantie d’une énergie disponible immédiatement par tes muscles.

Augmentation du rythme cardiaque

Un point sur l’augmentation du rythme cardiaque. Cela peut avoir un effet nocif dans la pratique du sport. Lorsque le cœur monte trop haut, tu te fatigueras plus vite et ta sensibilité à cet aspect devient plus importante.

Par exemple, certains pratiquants ont l’impression de « perdre leur énergie » lorsque le cœur accélère. Passé 150 ou 160 battements par minutes, la production de puissance devient souvent problématique. On arrive proche d’un point de saturation du corps.

Un rythme cardiaque élevé réduit ta performance maximum (pour la musculation ou le crossfit).

La production de noradrénaline

Nous avons vu que la noradrénaline est synthétisée à partir de la Tyrosine. Comme il s’agit d’un acide aminé, il est l’une de brique constitutive des protéines. Il faut donc avoir un apport en protéine complet et varié.

Attention aux protéines d’origine végétale. Même si elles sont parfaitement saines pour l’organisme, il s’agit de protéines incomplètes, c’est-à-dire qu’elles ne possèdent pas tous les acides aminés. Avec ce type d’alimentation, il faut vraiment faire attention à bien varier les sources pour ne manquer de rien.

noradrénaline hormone stress sport cerveau

Voilà une liste des aliments les plus riches en protéines végétales. Il te faudra ensuite piocher dedans aléatoirement ou connaitre leur profil en acide aminé et t’assurer de tous les avoir.

La noradrénaline par rapport au sport

La noradrénaline et l’adrénaline ont des effets bénéfiques sur la pratique sportive. Avec l’augmentation de la mobilisation du glucose sanguin, l’amélioration du flux sanguin et les capacités de déstockage des cellules adipeuses en cas de besoin, la noradrénaline est très utile dans le sport.

Le plus important, c’est plutôt l’effet du sport sur la noradrénaline. Avec l’action combinée de la dopamine et des endorphines, tu parviendras à mieux te réguler au quotidien.

D’une part, tu verras des améliorations sur ton souffle, ton endurance et ta force physique, mais dans ce cas, je parle plutôt des bienfaits psychologiques. Tu deviendras plus calme. Ton rythme cardiaque au repos sera plus bas et tu géreras bien mieux ton effort.

Le stress va avoir tendance à t’étouffer dans les situations avec une forte charge émotionnelle. Il va aussi nuire à tes performances. Plus tu vas t’entrainer souvent et intensément, plus ton système endocrinien va produire les différentes hormones qui servent à réguler ton humeur, ton appétit et ton sommeil. Tout ton corps tire bénéfice d’une bonne pratique du sport.

Pour prendre soin de toi, je t’invite à regarder les entrainements aux élastiques. Tu peux avoir des entrainements très intenses, tout en préservant ton corps et diminuant le risque de blessure.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez